KARATE DO

KARATE Shotokan au BMSK

About UsLe karaté dans la pratique sportive est surtout connu pour ses techniques de poing et de pied. Au cours de l'entraînement de karaté, on pratique le combat en contrôlant les coups.
  
Une des particularités du karaté est l'importance que tiennent, parallèlement aux combats, les exercices que l'on effectue seul. Une bonne part de l'entraînement en karaté s'effectue sans partenaire. Il s'agit de la répétition des gestes techniques (kihon) et de l'apprentissage de séquences gestuelles codifiées: les katas.
  
On distingue plusieurs formes de coups de poing, de coups de pieds, de parades, de déplacements que l'on apprend par répétition.
  

  

Les Compétitions

About Us

Le BMSKaraté est affilié à la FFKADA et participe à toutes les compétitions organisées par la Ligue de Seine Saint Denis.
Les enfants désireux de s'inscrire aux compétitions doivent se manifester auprès des professeurs du club.
 
LES CALENDRIERS
Cliquez ici pour télécharger le calendrier de la Ligue93 2013/2014.
LES RESULTATS
Cliquez ici pour télécharger le récapitulatif de la saison 2012/2013.
Retrouvez tous les résultats de cette saison sur Le Blog du BMSK.
 
CODE DE L’ETHIQUE
JE VAIS PARTICIPER A UNE COMPETITION
Je m’assure que je suis bien inscrit à cette rencontre sportive.
Je vérifie que mon passeport est à jour et comporte :
- les timbres de licence nécessaires ;
- mon certificat médical de non contre-indication à la compétition ;
- si je suis mineur, l’autorisation parentale d’y participer,About Us
- pour un championnat, mon justificatif de nationalité française.
 
Je contrôle l’état de mon karaté-gi, de mes ceintures, de mes protections.
Je contrôle que je suis bien au poids dans la catégorie où je suis inscrit.
  
JE TIENS A BIEN ME COMPORTER
J’applique les consignes des organisateurs.
Je respecte mes adversaires sur le tatami et en dehors de l’aire de compétition.
Je respecte les décisions des arbitres et des juges.
Je reste digne dans la défaite comme dans la victoire.
J’invite ceux qui m’accompagnent à m’encourager avec la plus grande sportivité.
Je donne par mon comportement une bonne image de ma discipline.

Les Grades

About Us

Un passage est organisé par saison fin juin.
  
Cliquez ici pour télécharger le planning des passages de ceintures.
Les enfants passent des grades : couleurs ou bi-couleurs.
Le jury du passage de grades est composé des professeurs du club sous la responsabilité de Mme Bernard Catherine, M. Garabet Steffan et M. Moireau Stéphane (membre du jury départemental d'attribution de la ceinture noire).
Le deroulement de l'examen est similaire au passage de la ceinture noire.
 
Un programme est édité pour chaque ceinture et donné aux enfants 1 mois avant l'epreuve.
 
Lors de la présentation les élèves sont évalués sur quatre UV :
1- Ippon kumite
2- Kihon
3- Kata
4- Kumite
  
Images

Planning des cours enfants : Blanche.

Jours Age Horaires
Mardi tous ages 18h00 à 19h00
Samedi - de 9 ans 13h30 à 14h30
Samedi + de 9 ans 14h30 à 15h30

 

Planning des cours enfants : Jaune.

Jours Age Horaires
Jeudi tous ages 18h00 à 19h00
Samedi tous ages 15h30 à 16h30

 

Planning des cours enfants : Orange et Verte.

Jours Age Horaires
Lundi tous ages 18h00 à 19h00
Jeudi tous ages 18h00 à 19h00

 

Planning des cours enfants : Bleue à Noire.

Jours Age Horaires
Lundi tous ages 19h00 à 20h00
Jeudi tous ages 19h00 à 20h00

 

Planning des cours enfants : Compétiteurs.

Jours Age Horaires
Samedi Kata 16h30 à 18h00
Samedi Kumité 18h00 à 19h30

 

Planning des cours adultes :

Jours Grades Horaires
Lundi tous grades 20h15 à 22h00
Mardi adulte confirmé 20h15 à 21h30
jeudi tous grades et Self défense 20h15 à 22h00

 
About Us

L'Histoire du Karaté

L'adoption du terme karaté date des années 1930 par Gishin Funakoshi (photo ci-contre). Historiquement appelé Tô-Dé "la main Dé; de Chine Tô" ce changement de nom à l'initiative de Gishin Funakoshi, a pour but d'inscrire le karaté dans la tradition plus large du Budo et permettre une reconnaissance de son art par les Japonais. Le changement d'idéogramme s'explique de deux façon:
Tout d'abord l'idéogramme To se prononce aussi Kara, l'usage de la prononciation permettait de jouer sur un double sens, puique Kara signifiait en Japonais "vide" au sens du bouddhisme Zen, mais il s'écrit alors avec un autre idéogramme.
D'autre part "main de Chine" s'inscrivait mal dans le nationalisme Japonais du début du siècle.

Situé entre la Chine et le Japon, l'archipel d'Okinawa est le berceau du Karaté moderne. Longtemps isolées, ces îles vont établir des relations commerciales et diplomatiques avec la Chine sous le règne de Satto qui conduiront, petit à petit l'archipel a devenir le vassal de la Chine. Au XIVème siècle 36 familles Chinoises s'installent à Kumé et dans les villages voisins de Naha, Shuri et Tomari entretenant ainsi la relation de dépendance vis à vis de la Chine. Ces immigrants pratiquaient un art de combat afin de renforcer leur autorité et leur capacité de défense.
About Us En 1509, le roi des Ryûkyû fait construire le château de Shuri et désarme la population ainsi que les seigneurs locaux pour renforcer son pouvoir sur ces derniers. Cette décision aura pour effet l'élaboration, à partir de l'okinawa-té et des techniques de combat Chinoise importées par les familles de Kumé, de ce que l'on appelle le Tô-Dé.
Au XVIIèmesiècle, les japonais envahissent les Ryûkû sans difficultés, les habitants ayant été tenus éloignés des armes depuis plus d'un siècle. La noblesse déchue va intégrer les couches populaires, et divulguer sa science des arts martiaux. Les relations avec la Chine interdite par le Japon, vont néanmoins perdurer jusqu'en 1866; des chefs de délégation Chinois, experts en art martiaux, continuerons à arpenter les Ryûkû.
C'est le cas de Kô-Shan-Kin prononcé Kushanku ou Kanku Dai, expert en combat qui participera à une Délégation de l'Empereur Chinois en 1762. La première école de karaté voit le jour, fin du XIXème siècle, sous la férule de Sôkon Matsumura (photo ci-contre) qui formera plusieurs disciples à sa méthode le Shuri-té. Cette école contribuera à la diffusion du karaté sur Okinawa et permettra la stabilisation de ses différentes formes.

About Us En 1901, Ankô Itosu (l'un des disciple de Matsumura) fait renaître et adopter le Tô-Dé comme discipline d'éducation Physique à l'école primaire de Shuri; ce sera le point de départ du karaté moderne.
Le Japon instaure la conscription militaire, ainsi naît le besoin d' éducation physique de masse, le Tô-Dé sera reconnu comme tel dès 1905. L'héritage d'Ankô Itosu est toujours présent dans nos disciplines puisqu'on lui doit la fermeture des poings, les cinq katas Heian ou Pinan, ainsi que la décomposition des trois Tekki ou Naifanchi. Toutes ces modifications ne seront pas suffisantes, aux yeux des japonais pour élever le Karaté-Jutsu d'Okinawa au rang des arts Budo nippon. Il était nécessaire pour cela de le doter de références culturelles Japonaise.C C'est en 1922 que le Karaté sera considéré comme art martial au Japon suite au travail de trois grands maîtres: Gishin Funakoshi, Kenwa Mabuni et Hironori Ohtsuka.

Après avoir enseigné, dans les écoles primaires d'okinawa, Gishin Funakoshi (disciple d'Itosu) est envoyé à Kyoto pour présenter son art puis àl'université de Tokyo pour y enseigner. C'est à cette période que le père du Shôtôkan impose le kimono blanc pour les entrainements, suite à la démonstration qu'il devait réaliser avec Jigorô Kanô fondateur du judo. Le dojo Shôtôkan est construit en 1938 et devient le haut lieu du Karaté; il tient son nom du pseudonyme de plume choisi par Funakoshi "Shoto".
About Us C'est à l'âge de trente ans, que le jeune maître Hironori Ohtsuka expert en ju-jitsu, devient disciple de Gishin Funakoshi. Dès 1928 Ohtsuka developpe son propre karaté-do, y mélangeant l'enseignement de Funakoshi et des éléments du ju-jitsu, rendant son style plus mobile et plus souple que le Shôtôkan.
Le Wadô-Ryû fut la première école de karaté reconnue par la Nippon Butokukai, mais aussi le seul style dont le maître fondateur, H.Ohtsuka, soit d'origine japonaise.

Note du webmaster, pour plus d'information, je vous invite à lire les deux ouvrages qui ont servi à la réalisation de cette page: "Histoire du Karaté Do" de Kenji Tokitsu, "Découvrir le karaté-do" de Philippe Sauvage.